Projets internationaux

Le 93 se met au vert 


Ce projet de solidarité, d'échange et d'écologie prenait place dans le village de Ndouloumadji Founébé, à Fouta, à l'est du Sénégal, du 24 juillet au 12 août 2015. Porté par la Fondation Jeunesse Feu Vert de Villetaneuse - et notamment Mama Sy, éducatrise spécialisée originaire de ce village - les principaux acteurs du projets étaient des jeunes de l'association Jesse (association des jeunes de Villetaneuse) et de l'ARDF (association composée de 30 jeunes ressortissants sénégalais issus de banlieues parisiennes). Je représentais l'association Déchets d'Arts, partenaire de ce projet, dans lequel j'ai eu la chance de pouvoir mettre en oeuvre mon savoir-faire acquis avec notre association.


Pendant le séjour, les matinées étaient consacrées au travail physique : nous avons aidé les maçons locaux à construire les murs d'une toute nouvelle déchetterie. Une partie de cette déchetterie est utilisée pour collecter des matériaux destinés à l'incinération, et un autre espace est dédié aux plastiques (PEHD et PET) qui seront vendus à la société Proplast à partir d'une tonne collectée. Le profit des ventes sera consacré à subvenir aux besoins des villageois. Certains villageois et membres actifs de la Croix Rouge Sénégal ont été nommés aux postes de gestion de la déchetterie ainsi qu' à l'organisation de la collecte.

Pour sensibiliser les villageois au recyclage et à la réutilisation des déchets, nous avons divisé notre groupe (jeunes et partenaires) en trois. Je faisais partie du groupe ”Économie”. À travers des ateliers de récup´créative, les villageois ont découvert la réutilisation de matériaux mis au rebut localement : sacs en plastique, bouteilles en plastique, sandales en plastique, canettes et chambre à air. Nous avons montré par exemple la fabrication de jouets en récup', d'accessoires en sac plastique crocheté et de bijoux faits en chambre à air. Nous avons encouragé les femmes à développer d'autres produits à base de matériaux récupérés pour les vendre (une grande partie des hommes ont quitté le village pour travailler ailleurs). Les enfants du village ont très peu de jouets (ceux qui existent sont déjà en rècup'), et ont participé à nos ateliers avec beaucoup d'enthousiasme.

J'ai montré aux enfants un appareil photo fabriqué en canette à Cuba (photo à gauche). Les enfants de la Famille Sy en ont réalisé un (photo à droite).

Oumu N'diaye a crocheté rapidement des fleurs en sac plastique (photo à gauche). Un jeune du village a realiser un bracelet en canette avec des coeurs (photo à droite).

Un autre groupe nommé ”Groupe écologie” a formé les villageois au tri, avec le soutien de la societé Proplast, et au compostage, avec l'aide de Jérôme Francis de l'agglomération de Plaine Commune, afin d'améliorer la mise en place de la collecte.

Le troisième groupe a sensibilisé les villageois aux problématiques de santé en lien avec les déchets. Deux infirmières, Bolo Sy et Lucie Bizeray, et le docteur Wadjou ont proposé plusieurs journées de consultations gratuites pour les habitants du village.

À l'intérieur de la déchetterie, nous avons également réalisé un jardin pédagogique doté d'un composteur pour les déchets verts. Quelques jours ont été consacrés à la plantation d'arbres fruitiers pour les enfants des écoles locales, avec l'aide de Diabé Diallo de Mauritanie, de l'association Road-Treep. Auparavant, les déchets organiques servaient principalement à nourrir les animaux du village, comme les cheveaux, les poules ou les chèvres.
J'ai aidé graffeur PEARL pour réaliser les images sur le mur du jardin pédagogique. Les villageois avec les petites arbres fruitiers.

 

Après notre départ, ce sont les villageois et les bénévoles de la Croix Rouge, ainsi que certaines personnes embauchées dans le cadre de ce projet qui continuent à gérer et développer ce projet, suivi par Mama Sy et ARDF au profit du village. Je suis certaine que ces personnes extrêmement engagées n'ont aucun problème pour poursuivre ce travail dans le respect de notre planète !

Achiarama Ndouloumadji Founébé !

Mari Salo

Administratrice